Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

   Arpajon décrit par l'instit en 1894

   Ancien Pagus, bourgade romaine.

 Dans une situation privilégiée, au centre de la plus belle plaine du Cantal, 4 kilomètres d'Aurillac, au nord-est.

 540 kilomètres de Paris, au sud ; latitude, 450, - longitude, 900 est, - altitude, 670 mètres.

 Fut soumis au comté, puis à l'abbaye d'Aurillac; puis à la justice du roi  en même temps qu'Au¬rillac.

 Fit partie de la province d'Auvergne jusqu'en 1789.

 A souffert des invasions des Anglais pendant la guerre de 100 ans et les guerres de religion ; Compris dans le département du Cantal depuis 1789.

 Arpajon est la Patrie de :

 Louis Laparra de Fieux (1651-1706). Grand ingénieur , militaire tué devant Barcelone.

 Milhaud (1756-1833). Illustre général de cavalerie. Comte du 1er Empire.

 Extrait de l'Educateur Syndicaliste du Cantal. (Décembre 1894)

     Chaque instituteur est prié de rédiger, d'après ce modèle, avec l'aide des agents voyers ou de personnes compétentes, une monographie de sa commune.

     Le tableau ainsi rédigé et affiché dans la salle de classe sera un thème tout tracé pour une leçon d'histoire, à joindre à l'histoire et à la géographie du département, qui offrira sûrement aux élèves un vif intérêt, et dans beaucoup de communes les municipalités seront désireuses de placer à la porte de la mairie en un lieu apparent, un tableau analogue gravé dans le marbre"ou dans le bronze, ou simplement sur la tôle ou l'ardoise.

 

   Le château de Conros

     Il se dresse depuis le Haut Moyen-âge sur un éperon rocheux qui domine une boucle magnifique et sauvage de la Cère. L'imposant donjon médiéval,  flanqué d'un corps de logis et de deux tours rondes,dont l'une à mâchicoulis coiffée d'un toit en poivrière, a été transformé à la renaissance en une majestueuse demeure.

     La beauté et la pureté de son architecture en font un ensemble harmonieux, mis en valeur par un beau parc ombragé.

     Habité par la même famille depuis plus de quatre siècles, Conros vous accueille en période estivale.

     Salle d'Armes voûtée, vivant témoignage des arts et traditions populaires de la
Haute Auvergne rurale, immenses cheminées dont celle de la salle des Gardes décorée de fresques du XVI° siècle, rare escalier Renaissance et puissante charpente soutenant l'une des plus grandes toitures du Cantal.