Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Un ciel maternel

Des milliards d'étoiles dans la Voie lactée : le soleil n'est pas seul dans notre galaxie !

Toutes les étoiles que l'on voit à l'oeil nu, été comme hiver, font partie de la Voie Lactée. On ne voit pas, sans instrument, d'étoiles des autres galaxies.

Où est notre soleil dans ce disque d'étoiles renflé en son centre et aux bras spiralés ?

Quelque part à 30000 années-lumière du centre.

Si on regarde de chaque côté du disque, on aperçoit de nombreuses étoiles, mais beaucoup moins que si on dirige notre regard dans la tranche du disque; par exemple en direction du centre.

On voit alors tellement d'étoiles, qu'elles forment une bande laiteuse traversant le ciel : c'est l'autre utilisation du terme de Voie Lactée !

En hiver elle frôle Capella et Castor et Pollux.

En été, en début de nuit, elle accueille Cassiopée et Céphée (côté nord), traverse le triangle de l'été (en enveloppant la constellation du Cygne au-dessus de notre tête)  pour aller plonger vers l'horizon sud où se trouve la constellation du Sagittaire : on regarde alors vers le centre de la galaxie.

Elle serre contre elle Hercule, constellation dont les étoiles se voient entre Véga et la Couronne Boréale.

Hercule, fils de Zeus et d'Alcmène, une de ses douze maîtresses (l'épouse de Zeus? Héra), était doté d'une force surhumaine.

Quand Héra voulu le détacher de son sein où l'avait mis Zeus, Hercule dans sa résistance fit jaillir dans le ciel la noble substance nourricière.

Ne sommes nous pas tous nés, et nourris, de poussières d'étoiles...

G.S.